Avant-hier, je suis allé au Petit Cambodge à Paris avec des amis. J’ai pris un bobun, tellement délicieux. Mais copieux ! Du coup, le lendemain j’ai décidé de prendre mon brunch (petit-déjeuner + déjeuner) à 17h. Mon corps a jeûné pendant 16h !

Je n’avais pas faim et je ressentais même un calme incroyable dans mon esprit !

Et aujourd’hui, je vais vous parler des bienfaits du jeûne intermittent sur le corps et l’esprit. J’en avais déjà parlé sur mon Ebook (à télécharger gratuitement en échange d’un mail) et sur mon podcast (à retrouver ici).

Le jeûne intermittent fait perdre du gras

Quand on mange et qu’on introduit du glucide dans notre corps, le glucide se transforme en glucose après passage par l’intestin grêle. Le glucose se retrouve dans le sang, provoquant une augmentation de la glycémie (taux de glucose dans le sang).

En réponse à cette augmentation, l’insuline est produite par le pancréas. L’insuline, c’est l’hormone de stockage. C’est-à-dire que l’insuline va stocker du glucose présent dans le sang dans le corps humain (après transformation chimique), dont le muscle, le foie et les tissus adipeux. C’est comme ça qu’on prend du gras.

Et si on mange trop de glucide, on devient gras !

Après manger, l’insuline diminue et est remplacé par le glucagon. Lorsqu’on prolonge le jeûne de 16h, le glucagon est à sa quantité maximale.

Le glucagon, c’est l’hormone de déstockage et est aussi produit par le pancréas. En clair, le glucagon va transformer le gras (triglycéride) en glucose, va l’injecter dans le sang et le glucose sera consommé par les muscles, les organes et le cerveau. C’est comme ça qu’on perd du gras avec au jeûne intermittent !

 

 

Le jeûne intermittent régule la glycémie

Là, on va encore parler du couple insuline / glucagon.

Le pancréas subit un effort plus important lors de la production de l’insuline que lors de la production du glucagon

On parle de pic d’insuline dans le cas où on mange des aliments à index glycémique élevée. Mais on ne parle pas de pic de glucagon, car le glucagon ne peut pas dépasser une certaine limite. C’est pourquoi le pancréas subit un effort plus important lors de la production de l’insuline que lors de la production du glucagon !

Jeûner permet donc de laisser le pancréas au repos, permettant une régulation de la glycémie !

Et grâce à ça, on évite les maladies causées par un pancréas trop fatigué comme le diabète de type 2 🙂

 

Le jeûne intermittent lutte contre les fringales

C’est encore une histoire d’insuline. En particulier le pic d’insuline.

Lorsqu’on mange 6 fois par jour, on obtient dans un graphique 6 pics d’insulines. Ça fait des montagnes ! Et c’est durant la phase descendante de l’insuline que s’exprime la sensation de faim.

N’avez-vous pas remarqué que 2 heures après avoir pris un gâteau au chocolat, vous avez faim ?

Car un gâteau au chocolat a un index glycémique très élevé. Et si vous mangez 6 repas dont l’ingrédient principal est le riz blanc (index glycémique élevé), je vous jure vous allez avoir TROP faim la nuit dans votre lit !

Le jeûne intermittent permet de lutter contre les fringale, car on réduit les pics d’insuline à 2 dans le cas où on prend déjeuner et diner.

Le jeûne intermittent couplé à une alimentation pauvre en glucide (comme le régime paléo) vous permettra de vaincre les fringales !

Si dans le cadre de votre jeûne intermittent vous avez faim le matin, prenez un café bio sans sucre ou du thé vert. Cela va calmer votre estomac, car c’est surtout une faim hydrique.

 

 

Le jeûne intermittent nous rend plus actif

Non, on ne va plus parler d’insuline ni de glucagon ! Mais on va quand même parler d’une hormone : l’adrénaline.

L’adrénaline est produite dans le cerveau. Pendant une période de jeûne prolongée, la quantité d’adrénaline augmente de manière conséquente. Or, l’adrénaline est l’hormone qui nous reste alerte ! C’est-à-dire que lorsque tu as beaucoup d’adrénaline dans ton corps, tes chances de réussir un volley au tennis augmentent considérablement !

Deuxième effet de l’adrénaline :

Avoir beaucoup d’adrénaline dans le corps permet aussi de perdre du gras ! Et ceci grâce au jeûne intermittent !

Et ça, c’est plutôt cool !

 

 

Le jeûne intermittent nous rend plus musclé

Une étude a montré que l’hormone de croissance augmentent lors d’un jeûne intermittent.

L’hormone de croissance est l’hormone qui construit les muscles. Et avoir beaucoup d’hormone de croissance (de manière naturelle !) permet une meilleure récupération musculaire lors du repos. Et c’est lorsqu’on dort que les muscles se reconstruisent après avoir été détruits par les exercices de musculation.

Le jeûne intermittent fait aussi monter en flèche la testostérone. Cette hormone aide aussi à la perte de gras et à la prise de muscle.

Par ailleurs, le fait que le jeûne soit intermittent (ie : inférieure à 48h) permet de préserver les muscles en évitant le catabolisme musculaire.

 

 

Le jeûne intermittent nous rend jeune

Une étude scientifique montre que le jeûne intermittent permet de lutter contre la vieillesse.

La vieillesse se traduit par l’oxydation des cellules causées par les radicaux libres. Un radical libre est un molécule présent dans l’organisme qui comporte un atome d’Oxygène en bout de chaine.

Les radicaux libres sont comme les météorites, les antioxydants sont comme l’atmosphère

Les radicaux libres sont produits à l’intérieur de chaque cellule via les mitochondries. Ces radicaux libres vont se promener en dehors de la mitochondrie et s’ils percutent nos cellules, nos cellules s’oxydent et vieillissent.

Les radicaux libres sont comme des météorites. Lorsqu’ils percutent les cellules, cela fait des dégâts. C’est le vieillissement. Mais comme les météorites, 99% des radicaux libres se consument avant d’arriver sur la planète cellule. Ils sont consumés par les antioxydants.

Et le jeûne intermittent améliore la circulation des antioxydants !

Les antioxydants proviennent de l’extérieur du corps humain via les fruits et légumes.

 

 

Le jeûne intermittent nous rend plus zen

Parlons maintenant des bienfaits du jeûne intermittent dans l’esprit.

Le jeûne intermittent permet d’être plus zen. En effet, lorsqu’on est un peu plus expérimenté, on n’éprouve plus le besoin physiologique de manger TOUT LE TEMPS ! Du coup, on ne pense plus à la nourriture (lors de la phase de jeûne).

 

 

Le jeûne intermittent pour gagner du temps

Pratiquer le jeûne intermittent permet de gagner du temps.

BEAUCOUP de TEMPS !

On gagne du temps sur le petit-déjeuner, car on ne prend plus. On gagne du temps sur le midi.

Et le jeûne intermittent permet aussi de gagner du temps le soir, car on quitte plus tôt le travail, on prépare rapidement le diner (et le déjeuner du lendemain).

Et le temps c’est de l’argent ! Le jeûne intermittent économise le temps, mais aussi l’argent !

 

C’est tout pour aujourd’hui sur les bienfaits du jeûne intermittent ! Prochain gros article : le jeûne intermittent est-il adapté aux femmes ?

Dites-moi en commentaire si vous aviez aimé cet article sur les effets bénéfiques du jeûne intermittent !