carnaval article changement de vie

Cet article est publié dans le cadre du carnaval  d’articles sur le thème « le jour où j’ai découvert… cela a changé ma vie » sur le blog d’Aude. Cliquez ici  pour retrouver son blog Ecologie Citadine.


Un carnaval d’articles regroupe plusieurs points de vue  de blogueurs sur un même thème.

L’article :

Ah, le riz blanc. Plat commun des pays asiatiques et des pays africains. Adulé par une majorité comme étant un aliment minceur.

Sauf que c’est FAUX !!!

Le riz blanc fait grossir.

Moi, le riz blanc m’a fait grossir comme pas possible. Certes, je ne suis pas gros, car je n’ai jamais dépassé 70kg pour 1m70. Mais j’étais gras ! D’ailleurs, je le suis encore, ça prend du temps de réparer mes erreurs alimentaires du passé. Dn plus, avec le travail, ça n’aide pas. C’est pourquoi je pratique le jeûne intermittent afin de limiter les dégâts et de finalement perdre du gras.

Aujourd’hui, je ne mange pratiquement plus de riz (seulement de façon exceptionnelle). En effet :

Le jour où j’ai découvert que j’étais gras (et malade) à cause du riz, cela a changé ma vie

Et je vais vous raconter comment je suis parvenu à cette découverte en ayant adopté le profil dont je maitrise le mieux, le profil d’ingénieur.

Chapitre 1 – Mon projet, c’était de maigrir (afin d’avoir des abdos et de gagner des matchs)

Avant juin 2013, je pesais 65 kg et j’étais en deuxième année d’une école d’ingénieur, l’École des Mines Albi (en M1).

Il y a un an, je pesais 68kg. J’ai réussi à perdre 3kg, car j’ai arrêté de me nourrir en Nutella.

Mon sport c’était le badminton. J’étais passionné du badminton à tel point que j’ai fait des tournois. Dans les tournois, je gagnais un ou 2 matchs mais c’est tout. Je perdais à chaque fois à cause du cardio. Pourtant, j’avais la technique. Mais je me sens fatigué.

J’étais triste de perdre, perdre et perdre. À tel point que je pensais qu’à une seule chose : Comment devenir plus fort au badminton ?

J’ai passé 1 nuit entière à réfléchir. Et la réponse était la suivante :

Je devais maigrir et avoir plus d’abdos pour devenir plus fort au badminton !

Et c’est comme ça qu’est né mon projet.

 

Chapitre 2 – La problématique était que je ne perdais pas de gras

En mai 2013, je partais en Italie effectuer mon stage de deuxième année d’ingénieur.

Mais entre janvier 2013 et mai 2013, je n’ai pas perdu 1 seul gramme de gras. Pourtant, je pratiquais énormément de sport. Et je ne mangeais pas du tout de gras (ou de l’huile d’olive) ! Mes plats principaux étaient composés du riz, de la viande et des salades.

Je n’arrivais pas à maigrir. Et c’était ma problématique.

De plus, des élèves étrangers arrivaient à Albi. Dont les Chinois et les Indiens. Et la plupart de ses élèves avait un bon embonpoint (pour ne pas dire tous !). Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi les asiatiques étaient défavorisés physiquement. (Les quelques asiatiques de ma promo étaient tous gras, comme moi …)

 

Chapitre 3 – L’hypothèse du riz blanc qui fait grossir

J’ai regardé l’alimentation des Chinois et des Indiens de mon école. Il était facile de trouver le point commun : ils mangeaient tous du riz blanc.

Et une idée m’avait traversé l’esprit : est-ce que c’est le riz blanc qui m’a fait grossir ?

Bien sûr, je n’étais pas très sûr. Et mai 2013 arrivait. Je devais aller en Italie pour faire mon stage de deuxième année. J’allais y rester pendant 3 mois.

Et c’est durant ce moment-là où j’ai fait beaucoup de recherche bibliographique sur Internet. En particulier, je tombe sur un site : http://dur-a-avaler.com/

Il explique que l’alimentation Paléo est une alimentation qui est saine pour le corps humain. Du coup, je m’intéresse un peu plus à l’alimentation Paléo et je vois que l’alimentation Paléo interdit les pâtes, le blé et le riz.

QUOI ? Moi, ne pas manger des pizzas et des spaghettis à la bolognaises ? En Italie ? IMPENSABLE !

En tout cas, je pouvais arrêter de manger du riz pendant 3 mois. J’avais un bon environnement pour tester mon hypothèse. L’hypothèse était que le riz fait grossir les êtres humains.

En mai 2013, j’ai acquis une qualité qui allait changer ma personnalité à tout jamais (bien que je n’en m’étais pas aperçu à ce moment précis) : je suis un bon sceptique !

 

Chapitre 4 – Mon corps est un laboratoire de test

Mai 2013 – Aout 2013 : Italie

Je n’avais pas de méthodologie précise pour tester mon hypothèse (et le régime paléo). Mais tout ce que je savais, c’est que je ne voulais pas acheter un sachet de riz blanc et ne pas trop manger de pâtes. Par contre, je ne pouvais pas faire d’impasse sur les pizzas, surtout en Italie quoi !

Ce dont je m’en rappelle, c’est que dès que je mangeais des pâtes ou des pizzas, le lendemain je ne mangeais pas le midi. En fait, j’ai découvert un peu au hasard le jeûne intermittent.

Je mangeais beaucoup de légumes. En particulier, les salades et les tomates. Mélangé avec de l’huile d’olive.

J’ai aussi testé la monodiète de 3 jours où je ne me nourrissais qu’exclusivement de pommes. Durant cette période, je me sentais bien. Mais je passais beaucoup de temps aux toilettes. Une fois la monodiète faite, j’introduisais enfin mes légumes que j’avais exclus durant ces 3 derniers jours comme les tomates et les salades. J’étais heureux ! Par contre, impossible pour moi de mesurer mes résultats. Je n’avais pas de balance !

En Italie, je n’avais pas de balance. Et comme je ne me prenais pas de selfie, je ne pouvais pas mesurer mes résultats. Impossible pour moi de savoir si je perdais du poids. Pour mon stage, j’avais comme mission de tester des matériaux. En réalité, ce n’était pas plus les matériaux que je testais en soumettant à un stress (de fatigue) mais c’était mon corps ! Mon corps était devenu un laboratoire de test en Italie.

Je testais mon corps de tout et n’importe quoi. Comme l’arrêt total du riz blanc. Ou le jeûne intermittent. Et je m’étais mis à la musculation. La musculation au poids de corps. Pour la première fois. Lorsque j’ai effectué mes 10 squats pour la première fois, j’avais eu des courbatures. Pendant 3 jours !

En Aout 2013, j’ai fait un tour de l’Italie. Mais je n’avais pas beaucoup d’argent. Du coup, j’ai « sacrifié l’alimentation ». J’avais en réserve 500mL d’huile d’olive et mes repas étaient constitués à 90% de salades, tomates et de 10% de jambon (de Parma 🙂 ). Bien sûr, quand les pizzas n’étaient pas chère (comme à Naples !), j’en mangeais. Chose surprenante, avec une telle alimentation, j’avais grave la pêche !

 

Après Aout 2013 : Retour à la maison

À la fin de mon expérience en Italie, j’avais pris du muscle au niveau des jambes (ça se voyait). Et chez moi, j’avais enfin une balance. Le résultat est sans appel : de 65 kg, je passe à 56kg !

J’avais grave flippé, car je ne pensais pas perdre 9kg en 4 mois ! C’était trop rapide. Et surtout, je ne voyais que du gras au niveau des abdos. Et un peu de muscle au niveau des jambes. Donc je n’étais pas encore satisfait.

Comme ma famille a grave flippé, j’ai dû faire une prise de sang.

Résultat : 2 fois moins de triglycéride que les membres de ma famille

Résultat : j’avais 2 fois moins de triglycéride que tous les membres de ma famille. Mais j’avais beaucoup en cholestérol, du « bon cholestérol » que j’avais en trop. C’est parce que j’avais pris beaucoup d’huile d’olive en Italie. Quand j’avais faim (et parce que je devais économiser beaucoup d’argent), je buvais de l’huile d’olive !

Par contre, j’ai très vite repris du poids. Car, chez moi on mangeait du riz blanc. En 3 semaines, je suis passé de 56kg à 60kg ! Et j’ai aussi découvert un truc : Tous les matins, j’avais le nez bouché ! Chose que je n’ai jamais eu en Italie, mais que j’avais à chaque fois à Albi.

Le résultat de mes tests est sans appel :

Le riz blanc fait grossir. Et il me rend aussi malade avec le nez bouché.

 

Chapitre 5 – Discussion sur cette découverte et pourquoi cela a changé ma vie

Bien sûr, je ne peux pas dire que j’ai prouvé de manière scientifique que le riz blanc fait grossir l’être humain et le rend malade. Mais êtes-vous allé en Chine récemment ? Moi non, mais ma famille oui. Et j’ai remarqué qu’à travers des photos de voyage que la population chinoise est composé à 80% d’obèses !

Oui, les Chinois ont grossi depuis ces 10 dernières années. Oui, les Indiens aussi ont grossi ces 10 dernières années.

Cela s’explique par une hausse du pouvoir d’achat. Et l’alimentation des pays asiatiques se basant beaucoup sur le riz, je pense sincèrement que le riz leur a fait grossir. Et ils ne sont pas bien éduqués au niveau de la nutrition (comme 90% de la population mondiale).

Ne me dites pas pourquoi les Chinois sont minces ou maigres, car c’est totalement FAUX ! Ils sont beaucoup plus obèse que nous !

Là, je viens détruire le mythe comme quoi les Asiatiques sont minces ou maigres. Et si vous ne me croyez pas, allez faire un tour dans le métro et regardez les personnes d’origine asiatique. Combien ont un gros ventre ?

 

Je demande aux pères et mères asiatiques vivant en France d’arrêter de « maltraiter » vos enfants en lui faisant manger du riz blanc

Savoir que le riz fait grossir a changé ma vie

Découvrir que le riz blanc fait grossir a changé ma vie. Aujourd’hui, je mène un combat sur le riz blanc. Dès que je vis seul (comme en ce moment), je perds rapidement du poids, car je m’arrête de manger du riz blanc. Par contre, difficile de faire changer les habitudes de ma famille, bien que j’essaye de manière frontale ou subtile.

Découvrir que le riz blanc m’a fait grossir a changé ma vie, car aujourd’hui j’ai compris que j’avais beaucoup de choses à apprendre. J’ai beaucoup progressé en développement personnel, j’ai beaucoup appris en alimentation et je prends plaisir à faire du sport. En particulier la musculation. Et aujourd’hui, bien que je reste encore gras, je suis en forme et je n’ai plus le nez bouché !

Aujourd’hui, mon projet personnel est de « réparer mes erreurs du passé ». D’où ce blog. Et j’aimerai aussi impacter d’autres personnes, en particulier les personnes d’origines asiatiques et les salariés. J’aimerai les aider à leur faire perdre du poids et du gras. En effet, quand on a trop de gras, on risque de mourir, tout simplement. Certes, j’ai beaucoup de choses à apprendre. Mais j’ai aussi beaucoup de choses à transmettre.

 

Chapitre 6 – Conclusion

En conclusion : le riz blanc fait grossir et vous rend malade en vous bouchant le nez !

C’est tout pour aujourd’hui ! Long article pour le carnaval d’article 🙂

N’hésitez pas à me poser en commentaire vos questions sur le riz blanc ou sur d’autres sujets !