Sur les groupes Facebook parlant du jeûne intermittent, je vois beaucoup de femmes qui sont inscrites ! C’est une bonne chose. Mais je suis tombé sur 2 articles en anglais (ici (Stefani) et (MarksDailyApple)) qui m’ont fait douter des effets bénéfiques du jeûne intermittent chez le corps humain, en particulier chez la femme.

Du coup, je me suis posé la question suivante : Est-ce que le jeûne intermittent chez la femme est dangereux ou pas ?

 

Ce qu’on reproche le jeûne intermittent chez la femme

Dans un précédent article, j’évoquais que le jeûne intermittent augmentait la production de la testostérone chez un humain. Pour un homme, c’est ok. D’autant plus que notre corps produit moins de testostérone de nos jours à cause des perturbateurs endocriniens.

Mais qu’en est-il pour une femme ?

 

Risque 1 : Le déséquilibre hormonal chez les femmes

L’article de Stefani parle de la masculinisation des rats femelles. Les rats femelles ayant subies un jeûne intermittent ne pouvaient plus ovuler et elles ont eu un trouble de la menstruation. Ces rats ont aussi eu des problèmes de sommeil. Mais elles sont plus énergétiques.

Cela est dû à une production plus élevée de la testostérone.

Si vous êtes à l’aise en anglais, je vous invite à lire cette étude ici (étude 1).

Condition de l’expérience décrit dans l’étude 1 :

  • 47 rats mâles et 47 rats femelles ;
  • Ils sont en restriction calorique et suivent la même diète (pourcentage des macro-nutriments bien défini) ;
  • Ils pratiquent le jeûne pendant 23h 24h et le pratiquent jusqu’à la fin de l’expérience.

La conclusion de l’étude 1 est celle décrit dans l’article de Stefani.

 

Risque 2 : La sensibilité à l’insuline ne s’améliore pas chez les femmes qui font le jeûne intermittent

Une autre étude montre que la sensibilité à l’insuline ne s’améliore pas chez les rats femelles qui pratiquent le jeûne intermittent.

Je vous invite à voir cette étude : ici (étude 2).

Condition de l’expérience décrit dans l’étude 2 :

  • 8 rats mâles et 8 rats femelle
  • Diète bien définie
  • 22 jours de tests et entre chaque repas, ils jeûnent pendant 36 heures

La conclusion de l’étude 2 est le suivant : pour les rats mâles, ils observent une amélioration de la sensibilité de l’insuline. Mais pour les rats femelles, pas d’amélioration de la sensibilité à l’insuline. Bien sûr, tous les rats ont perdu du poids.

 

Les limites des 2 études

Première limite : Il n’y a pas d’étude faite sur les humains concernant le jeûne intermittent et les différences entre les 2 sexes.

Deuxième limite : La période de jeûne est TRÈS longue ! Pour ma part, quand je parle de jeûne intermittent, la durée du jeûne ne dépasse pas 20h chez-moi !

 

 

Mon avis sur le jeûne intermittent chez les femmes

Soyez un bon sceptique !

Le jeûne intermittent peut être pratiqué par les femmes. Il y a plus de bienfaits chez les personnes qui pratiquent le jeûne intermittent que de méfaits, même chez les femmes.

Dans les groupes Facebook traitant du jeûne intermittent, je vois pas mal de femmes qui possèdent de très bons résultats depuis qu’elles se sont mises au jeûne intermittent. Par exemple, elles arrivent à perdre du poids de façon continue. Graphiquement, je dirais que la courbe de poids est « linéaire descendante ».

 

Mais voici mes conseils pour les femmes qui souhaitent se lancer dans l’aventure du jeûne intermittent :

Conseil 1 : Le jeûne intermittent doit être « court » chez les femmes

Le fait de pratiquer un jeûne court, ie qui ne dépasse pas 20h, permet de ne pas « trop » produire de la testostérone. Cela ne posera donc pas de problème d’hormone chez les femmes.

Les expériences menées chez les rats (les pauvres !) ont été menés avec un jeûne de 24 heures minimum !

 

En plus, pratiquer le jeûne intermittent court (par exemple jeûne intermittent 16/8 ou 14/10) permet d’avoir une vie sociale avec les autres qui ne pratiquent pas le jeûne intermittent.

 

Conseil 2 : Faites des repas copieux

Les femmes qui souhaitent perdre du poids ont tendance à beaucoup se restreindre au niveau de la nutrition.

Elles pratiquent des régimes qui sont dangereux pour le corps.

Mais pratiquer le jeûne intermittent n’est pas équivalent à faire un régime, du moment qu’on mange copieux pour le déjeuner ou le diner.

Ne mangez pas peu, sinon vous risquer (hommes ou femmes) un catabolisme musculaire, c’est-à-dire que notre corps consomme du muscle.

 

Conseil 3 : Soyez régulier, mais pas trop dur

Si vous souhaitez faire le jeûne intermittent, faites-le sur le long terme. Dites-vous que le jeûne intermittent et vous, c’est pour la vie. Et tester si pratiquer le jeûne intermittent vous convient ou pas.

Ne vous en faites pas un plat si vous loupez la fenêtre d’alimentation de 5 minutes

Imaginez vous avez choisi de faire un jeûne intermittent 16/8 et que vous avez déjeuné à 12h. Si à 20h, vous n’avez toujours pas mangé, ce n’est pas grave ! Faites-vous plaisir, prenez votre diner.

Greg du site Kinobody dit que le jeûne intermittent consiste simplement à repousser le petit-déjeuner au maximum.

Faites un Brunch au lieu d’un déjeuner 🙂

 

Conseil 4 : Chiffrez vos résultats

C’est avec les chiffres qu’on peut mesurer si le jeûne intermittent est efficace chez nous ou non.

Avec les résultats chiffrés, il est beaucoup plus simple de voir si on arrive à perdre du poids sur le long terme. Sinon à prendre des actions correctives comme compter ses calories ou manger moins de glucides.

L’idéal, c’est de chiffrer TOUT :

  • Combien je pèse ?
  • Quels sont les jours où j’ai pratiqué le jeûne intermittent ?
  • Combien de calories ai-je pris aujourd’hui ?
  • Combien de pourcentage pour mon taux de masse grasse ?
  • etc …

 

Dernier point : Vous pesez 56kg alors que vous souhaitiez peser 55kg. Et vous n’arrivez plus à perdre du poids depuis 1 semaine. Peut-être que vous avez atteint votre poids de forme ! Dans ce cas-là, félicitations !

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Mon cerveau a trop travaillé après avoir lu 2 études scientifiques en anglais 🙂

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous. Cela me fera vraiment plaisir de vous répondre à vos questions !